Dr Zied CHOUCHAN

Chirurgien Dentiste, 01 47 82 37 47

232, Rue des Voies du Bois - 92700 Colombes.
Tél: 01 .4 7. 82 .3 7. 47

  Bienvenue sur le site du Docteur CHOUCHAN                                                      Inscription N°924157928
  • CES  Technologie des matériaux employés en Art Dentaire
  • CES  Orthopédie Dento-Faciale
  • Diplôme Interuniversitaire d'Orthopédie Dento Cranio Maxillo Faciale

Fiches pédagogiques

Fiches pédagogiques

Le traitement de l'enfant

A quel âge faut-il consulter ? Un dépistage précoce (entre 7 et 9 ans) est souhaitable. Il permettra à votre orthodontiste de vous indiquer si une première étape de traitement est indiquée. Pour certaines malocclusions importantes [par exemple problème de respiration orale avec étroitesse de la mâchoire supérieure (figure 1), ou, mâchoire inférieure décalée en avant de la mâchoire supérieure (figure 2)], il peut être utile de consulter encore plus tôt. Votre pédiatre et votre chirurgien- dentiste pourront vous alerter en cas de problème.

Figure 1 Figure 1

Figure 2 Figure 2

Les traitements

Quand une première étape de traitement est nécessaire, son but est de prévenir une inutile aggravation du problème de votre enfant. L'amélioration précoce de ses équilibres dentaire, squelettique et fonctionnel lui apporte une esthétique améliorée et lui permet d'espérer une poursuite plus harmonieuse de sa croissance. Elle permet parfois de prévenir d'importantes complications comme une fracture des incisives supérieures en cas de chute, quand les dents supérieures sont décalées en avant par rapport à la mâchoire inférieure (figure 3).

Figure 3 Figure 3

La durée de cette première phase de traitement est généralement comprise entre 6 et 18 mois.
A titre d'exemple, voici le résultat de la correction d'une malocclusion de classe III (mâchoire inférieure en avant de la mâchoire supérieure) : avant traitement (figure 4) et après 6 mois de traitement (figure 5).

Figure 4 Figure 4

Figure 5 Figure 5

De nombreux types d'appareils peuvent être employés parmi lesquels le masque de Delaire, le quad- hélix, le disjoncteur et les appareils fonctionnels (voir la page consacrée aux appareils fonctionnels) etc.
Quand une première étape thérapeutique est inutile, votre orthodontiste peut fréquemment aider votre enfant en vous prodiguant des conseils au sujet de sa respiration ou l'aider à arrêter une habitude comme une succion du pouce (figures 6 et 7).

Figure 6 Figure 7

Figures 6 et 7

Conclusion
Le cas de votre enfant est unique. Votre orthodontiste est là pour vous conseiller. N'hésitez pas à le consulter.

Retour aux fiches